lundi 8 juin 2009

Léna et sa lampe magique aux huit voeux


Par un beau jour de juin, alors que je faisais mon ménage, je ressortis une vieille lampe à huile, l'admirant et la lustrant un djinn en sortit et me demandant d'énoncer huit vœux, sans me dire s'il les exaucerait, mais après tout, ça ne me coutait rien, alors je me suis lancée.

En fait le djinn était une, elle s'appelait Léna et je faisais partie de la liste des désignées volontaires pour ce petit jeu , que de toute façon je relevais parce que pour une fois il me parlait.

Alors c'est parti pour les huit voeux et je sens vu mon esprit confus que ça va encore partir dans tous les sens et que je vais avoir du mal à synthétiser. Je me demande même s'il ne risque pas d'y avoir plusieurs vœux dans un ;o), mais c'est pas volontaire promis! Et si ça se trouve quand je les relirai dans quelques temps, je me dirai que c'était n'importe quoi ou qu'au final c'était pas ça le plus important, mais faisons comme-ci.

1-Me sentir exister, laisser exprimer qui je suis sans entrave et sans me renier, être moi, en faisant ma place dans ce monde et cette société.

2-Voyager, découvrir et aller à la rencontre de mes amis qui parfois sont trop loins.

3-Apaiser mes doutes, mes peurs, plus vivre au temps présent.

4-Et là je vais être volontairement vague: trouver ma résonance.

5-Que les êtres dits humains cessent de se faire aveugler, de se faire manipuler, conditionner dans leur schéma de vie et voient au delà des beaux discours et des idées communément admises et véhiculées. Qu'ils se fassent leur avis par eux-même en observant le monde et la réalité qui les entourent plutôt que de confier leur pensées et leur action à d'autres trop en recherche de pouvoir et qui agissent avant tout pour eux-même , leurs intérèts, leur avidité, et ceux qui les servent et dirigent ce monde au détriment des autres et de la vie.

6-Que l'argent et la recherche de profits cessent de gouverner le monde et les individus pour que la vie reprenne du sens et que chacun comprenne que l'argent ne se mange pas et que ce qui est plus vital ne s'achète pas comme les sentiments, et le temps. Le temps se prend, il se donne, mais on ne revient jamais dessus. Le temps c'est notre vie.

7-Que l'on arrête de stigmatiser, de condamner sans connaitre et sans comprendre. Qu'on laisse chacun mener la vie qu'il souhaite. La vie est plus complexe qu'une simple vision manichéenne des choses.

8-Que chacun s'éveille à soi, aux autres, aux mondes qui l'entourent.Qu'une forme de spiritualité guide les pas, non pas une religion dogmatique, bien pensante, mais une liée au respect de la vie, de la mort, des individus, des animaux, la préservation de la nature...

En fait, je pourrais regrouper mes vœux de 5 à 8 sur une volonté d'un profond changement de société basée non plus sur des valeurs travail-argent-profit-exploitation et destruction mais des valeurs humaines et de retours aux sources, à l'essentiel.

Ensuite mademoiselle la Djinn me demanda de lui dire ce qu'évoquaient ces 8 mots, qui étaient en fait au nombre de 10, mais je ne me formalisais pas ^^ et voilà ce que cela donnait:

Message: celui que l'on attend, celui qui nous touche, celui que parfois on n'ose dire.
Blog: là où nos pensées s'expriment quand parfois il n'y a pas d'autres lieux pour le faire ou surtout pour les partager.
Prix: le plus important est celui que l'on donne aux choses et bien souvent elles n'en ont pas parce qu'elles ne se mesurent sur aucune échelle et leur valeur nous sont propres.
Croix: Ankh, croix de vie Egyptienne, symbolisant la vie, l'éternité et l'amour. Clé de la porte du royaume des morts. Symbole de l''union d'Isis redonnant la vie à Osiris.
Scrap: loisir que je n'ai qu'effleuré jusqu'à présent.
Création: Naissance. Donner la vie, donner de soi, partager avec les autres.
Bonheur: Je ne crois pas que cela puisse être un sentiment permanent. Il ne peut prendre son relief qu'en rapport des épreuves et pour moi bien souvent il se trouve dans des moments simples où l'on prend conscience de la vie en soi et autour de soi.
Vie: chacun la mène comme il le peut et en conscience je pense que c'est encore mieux.
Enfant: jeux, rires, peines, imaginaire. Là où l'on commence à se construire. Et puis il y a ceux qui nous prennent par la main et nous apprennent à être dans le moment présent. Il n'y a pas que les adultes qui apprennent aux enfants, ils nous renseignent eux aussi sur nous-même.
Passion: un volcan, un orage, force, beauté, désir et violence. L'existence mais au delà des mots, et dans l'explosion des sens.

Voilà, tel que je le ressens à l'instant où je l'ai écris avec mon humeur du moment du moins...

Alors je devrais faire passer ce tag à huit personnes, mais comme j'aime pas désigner et que j'aime bien déroger aux règles, je le laisse au gré du vent, chacun faisant comme il le sent.

Et parce que j'aime bien pousser le jeu jusqu'au bout, je le publie à minuit précise un soir de pleine lune...finalement j'ai peut-être bien quelque chose à voir avec les sorcières...héhéhé! =^_^=

3 commentaires:

Lena26 a dit…

Super ce tag, tu t'en tires très bien. Malheureusement je ne suis pas djinn (et même pas en jean) sinon crois moi que j'exaucerai tes vœux dont beaucoup se recoupent avec les miens notamment le retour au sources pour résumer comme tu le fais très bien.

Lalwende a dit…

Merci quand même Léna, et le premier pas des voeux c'est déjà de les formuler ;)

Vincent a dit…

Très bien amené, avec beaucoup d'humour !!!
Voir mes blogs
Laisser un commentaire